Orthophonie

  • Pour les enfants suivis au cabinet présentant un handicap moteur, sensoriel ou mental, l’orthophonie va consister à prévenir, évaluer et traiter les fonctions du langage.

    Trouble des fonctions alimentaires

    • une succion peu efficace
    • une diversification alimentaire difficile
    • le refus lors d’un changement de texture
    • un réflexe nauséeux encore présent
    • une hypersensibilité tactile

     

  • Rééducation :

    • accompagnement autour de l’installation à proposer pendant les repas
    • choix d’outils mieux adaptés à l’enfant (biberon, cuillère, verre…)
    • activités sensorielles visant à stimuler tous les sens (sentir, goûter, toucher…)
    • des astuces, des conduites à tenir pour que l’enfant progresse au niveau des textures et du gout
    • massages de désensibilisation
    • des massages et exercices pour tonifier les muscles liés à la respiration, la succion, la mastication mais également à l’articulation

     

     

    Trouble articulatoire dû à des difficultés praxiques

    La rééducation passe par la stimulation des praxies bucco-faciales ( avec chewy tube, brosses vibrantes, cryothérapie…)

     

    Trouble du langage oral

    On observe un retard dans l’acquisition du langage oral, un vocabulaire pauvre, des difficultés dans la structure de phrases, des difficultés de compréhension

    Rééducation :

    • Enrichissement du vocabulaire qui se fera autour de jeux (de société, ordinateur, tablette, dinnette, poupée).
    • Ce programme est également applicable pour les problèmes de compréhension.
    • Pour certains enfants il sera nécessaire de démarrer une communication par images (pictogrammes) s’inspirant des méthodes Pecs (Système de Communication par Images) et Makaton (programme d’aide à la communication utilisant parole, pictogrammes et signes)

    Pour toutes ces rééducations l’orthophoniste est également amené à travailler les fonctions supérieures comme la mémoire et l’attention.